Contact

Professional Status

Employed
Available

About Me

Business Field Development for Knowledge Management in Canada and France

My publications written in French or English :
- Le KNOWLEDGE MANAGEMENT : Un retour sur investissement immédiat et durable
http://bit.ly/h9X1Ed


- Krach démographique 2010-2015 : quand le savoir-faire part à la retraite
http://bit.ly/hwjWg9

- La gestion des connaissances, élément fondamental d'une économie de services
http://bit.ly/hP8tQl

- Organiser l'intelligence Collective : Un atout Majeur pour un Développement Organisationnel Durable
http://bit.ly/gM8gD9

- Donner du sens, du dynamisme et de l'interactivité à votre GPEC
http://bit.ly/gD2aVP

- Dépasser les limites du tutorat classique grâce au tutorat spécifique métier
http://bit.ly/ddTEuF

- Mettre en Place un espace collaboratif pour devenir une entreprise capitalisante
http://bit.ly/8XdPsy

- Exit Interviews method
http://bit.ly/1ij0iba

- Le Schéma Cognitif, l'ADN du savoir
http://bit.ly/1gd12Ri

- La Stigmergie pour entrer dans l'ère de la contribution http://bit.ly/1c1mLwX

- La Cartographie Cognitive https://t.co/GCZ3jqP9qg

Interviews
- SeniorAgir
http://bit.ly/hApOFc
- Vivre FM
http://bit.ly/hum80D

Gestion des Connaissances

Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser

http://pbernardon.blogspot.com/
La DGPR pour les Nuls !
09 juin 2017
GDPR -RGPD



Les entreprises vont devoir mettre en conformité leurs procédures et leur système d’information pour appliquer la nouvelle réglementation européenne, connue sous l’acronyme GDPR en anglais et RGPD en français. Celle-ci est entrée en vigueur le 24 mai 2016.

Les entreprises doivent être en conformité au plus tard le 24 mai 2018.
Je vous livre ici, une première synthèse des 99 articles qui composent cette nouvelle réglementation.

Carte mentale GDPR pour les nuls
Carte mentale GDPR pour les nuls
La carte mentale ci-dessus est accessible en suivant ce lien, pour les lecteurs ayant une approche linéaire, voici l’essentiel des points à retenir.
La réforme sur la protection des données à caractère personnel poursuit 3 objectifs :
  1. Renforcer les droits des personnes, notamment par la création d’un droit à la portabilité des données personnelles et de dispositions propres aux personnes mineures
  2. Responsabiliser les acteurs traitant des données (responsables de traitement et sous-traitants)
  3. Crédibiliser la régulation grâce à une coopération renforcée entre les autorités de protection des données, qui pourront notamment adopter des décisions communes lorsque les traitements de données seront transnationaux et des sanctions renforcées.

Les dispositions générales

L’objectif est de protéger les données à caractère personnel de traitements automatisés en tout ou partie ou de traitements non automatisés.
Cette réglementation concerne le territoire de l’Union Européenne et tout territoire sur lequel un établissement participe à la collecte des données.
Pour éviter toute ambiguïté ou interprétation, je vous invite à prendre connaissance des 26 terminologies officielles dans le chapitre Annexe.

Les principes

La réglementation doit respecter les principes suivants :
  • Le traitement des données à caractère personnel doit-être licite, loyale et transparent.
  • Les données doivent être collectées pour des finalités déterminéesadéquates, pertinentes et limitées aux finalités déterminées. De plus, elles doivent être exactes ou tenue à jour, conservées le temps nécessaire et identifiables pour chaque individu concerné et surtout protégées contre un traitement non autorisé.
  • En ce qui concerne la licéité du traitement, l’établissement doit obtenir le consentement de la personne concernée si elle est âgée d’au moins 16 ans ou le consentement du titulaire de la responsabilité de la personne si l’âge est inférieur à 16 ans.
  • Le traitement doit obligatoirement participer à l’exécution d’un contrat, au respect d’obligation légale, aux intérêts vitaux de la personne concernée, à l’exécution d’une mission d’intérêt public et aux fins d’intérêts légitimes poursuivis par le responsable du traitement.
  • Le consentement de la personne concernée impose que le responsable du traitement soit en mesure de démontrer la preuve de la personne concernée. La personne a le droit de retirer son consentement à tout moment et le responsable du traitement doit informer clairement la personne concernée si l’exécution d’un contrat nécessite le traitement de données à caractère personnel.
  • Les données suivantes sont interdites dans les traitements, notamment si le consentement et la licéité ne sont pas démontrés. Le responsable du traitement et les sous-traitants ne doivent en aucun cas traiter les données concernant l’origine raciale ou ethnique, les opinions politiques, les convictions religieuses ou philosophiques, l’appartenance syndicale, l’orientation sexuelle, les données génétiquesbiométriques et les condamnations pénales et les infractions.

Les droits de la personne concernée

Le responsable du traitement prend des mesures appropriées pour fournir en toute transparence toute les Informations visées aux articles 13 et 14 ainsi que pour procéder à toute communication au titre des articles 15 à 22 et de l’article 34.
Le responsable du traitement ne doit en aucun cas demander un paiementpour fournir les informations. Il doit fournir un accès aux informations suivantes :
  • identité et coordonnées du responsable ou du représentant du traitement
  • coordonnées du délégué à la protection des données
  • les finalités et la base juridique du traitement
  • les destinataires du traitement
  • la durée de conservation
  • l’existence d’une prise de décision automatisée y compris l’usage de profilage.
La personne concernée a le droit de demander la rectification et l’effacement de ses données personnelles, telles que son droit à l’oubli si il ne va pas à l’encontre, de la liberté d’expression et d’information, au respect d’une obligation légale , dans la sauvegarde des intérêts publics, à des fins archivistes et pour garantir la défense de droits en justice.
Le responsable du traitement doit informé la personne concernée de toutes modifications, tout effacement, toute limitation de traitement des données à caractère personnel. Il doit en outre garantir le droit à la portabilite des données de la personne concernée.
La personne concernée a également le droit de ne pas faire l’objet d’un traitement automatisé et le responsable du traitement doit tout mettre en œuvre pour préserver les droits et libertés de la personne concernée par un traitement automatisé.
En revanche, les droits individuels peuvent être ouverts dans les situations suivantes :
  • Securité nationale
  • Défense nationale
  • Securité publique
  • Préventions et détections d’infractions
  • Intérêts publics
  • Indépendance de la justice
  • Respects des professions réglementées
  • Mission de contrôle
  • Protection des droits et libertés d’autrui
  • L’exécution des demandes de droit civil

Les obligations du responsable du traitement et sous-traitant

Ils doivent mettre en œuvre des mesures pour être conforme à la réglementation au niveau organisationnel et technique.
La protection des données à caractère personnel doit être pris en compte dès la conception des traitements.
Le responsable du traitement et le sous-traitant doivent obligatoirement nommer un responsable de la protection des données et tenir un registre des activités des traitements effectués.
Ce registre doit-être composé des informations suivantes :
  • le nom et les coordonnées du responsable du traitement et, le cas échéant, du responsable conjoint du traitement, du représentant du responsable du traitement et du délégué à la protection des données
  • les finalités du traitement
  • une description des catégories de personnes concernées et des catégories de données à caractère personnel
  • les catégories de destinataires auxquels les données à caractère personnel ont été ou seront communiquées, y compris les destinataires dans des pays tiers ou des organisations internationales
  • le cas échéant, les transferts de données à caractère personnel vers un pays tiers ou à une organisation internationale, y compris l’identification de ce pays tiers ou de cette organisation internationale et, dans le cas des transferts visés à l’article 49, paragraphe 1, deuxième alinéa, les documents attestant de l’existence de garanties appropriées
  • dans la mesure du possible, les délais prévus pour l’effacement des différentes catégories de données
  • dans la mesure du possible, une description générale des mesures de sécurité techniques et organisationnelles visées à l’article 32, paragraphe 1.
L’organisation doit formaliser et diffuser un Code de conduite. Ce code doit aborder et répondre aux points suivants :
  • le traitement loyal et transparent des données à caractère personnel
  • décrire les intérêts légitimes poursuivis par les responsables du traitement dans des contextes spécifiques
  • décrire comment est effectuée la collecte des données à caractère personnel
  • la méthode utilisée pour la pseudonymisation des données à caractère personnel
  • quelles sont les informations communiquées au public et aux personnes concernées
  • comment est régit l’exercice des droits des personnes concernées
  • qu’elles sont les informations communiquées aux enfants et la protection dont bénéficient les enfants et la manière d’obtenir le consentement des titulaires de la responsabilité parentale à l’égard de l’enfant
  • la gestion des mesures et des procédures visées aux articles 24 et 25 et les mesures visant à assurer la sécurité du traitement visées à l’article 32
  • la procédure mise en œuvre pour émettre la notification aux autorités de contrôle des violations de données à caractère personnel et la communication de ces violations aux personnes concernées
  • la procédure de transfert de données à caractère personnel vers des pays tiers ou à des organisations internationales
  • les procédures extrajudiciaires et autres procédures de règlement des litiges permettant de résoudre les litiges entre les responsables du traitement et les personnes concernées en ce qui concerne le traitement, sans préjudice des droits des personnes concernées au titre des articles 77 et 79.
  • décrire le mécanisme de certification mis en œuvre éventuellement par le responsable de traitement ou du sous-traitant
  • la procédure utilisée pour répondre aux autorités de contrôle
  • les règles adoptées pour la securité des traitements, notamment:
  • la pseudonymisation et le chiffrement des données à caractère personnel
  • les moyens permettant de garantir la confidentialité, l’intégrité, la disponibilité et la résilience constantes des systèmes et des services de traitement
  • les moyens permettant de rétablir la disponibilité des données à caractère personnel et l’accès à celles-ci dans des délais appropriés en cas d’incident physique ou technique
  • la procédure visant à tester, à analyser et à évaluer régulièrement l’efficacité des mesures techniques et organisationnelles pour assurer la sécurité du traitement.
  • la procédure pour notifier dans les 72 h les autorités de contrôle en cas de violation
  • la procédure pour notifier dans les 72 h les personnes concernées par le cas de violation
  • Mettre en place les éléments et les personnes apte à faire une analyse d’impacts au niveau corporels, matériels et moraux.

Les transferts des données

Le responsable de traitement effectue les transferts de données à caractère personnel si ils sont fondés sur une décision d’adéquation respectant l’Etatde droitle Respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales et l’Existence d’autorités de contrôle.
Le responsable doit s’assurer de l’existence de garanties appropriées, telles que des accords entreprises, internationaux et des accords de coopération internationale dans la protection des données à caractère personnel.

Autorités de contrôle

Elles sont implantées dans chaque pays et indépendantes. Elles sont regroupées pour coopérer ensemble au sein du groupe G29.
Voici la liste des Missions opérées par une autorité de contrôle :
  1. contrôle l’application du présent règlement et veille au respect de celui-ci
  2. favorise la sensibilisation du public et sa compréhension des risques, des règles, des garanties et des droits relatifs au traitement. Les activités destinées spécifiquement aux enfants font l’objet d’une attention particulière
  3. conseille, conformément au droit de l’État membre, le parlement national, le gouvernement et d’autres institutions et organismes au sujet des mesures législatives et administratives relatives à la protection des droits et libertés des personnes physiques à l’égard du traitement
  4. encourage la sensibilisation des responsables du traitement et des sous-traitants en ce qui concerne les obligations qui leur incombent en vertu du présent règlement
  5. fournit, sur demande, à toute personne concernée des informations sur l’exercice des droits que lui confère le présent règlement et, si nécessaire, coopère, à cette fin, avec les autorités de contrôle d’autres États membre
  6. traite les réclamations introduites par une personne concernée ou par un organisme, une organisation ou une association, conformément à l’article 80; l’autorité examine également l’objet de la réclamation, dans la mesure nécessaire, et informe l’auteur de la réclamation de l’état d’avancement et de l’issue de l’enquête dans un délai raisonnable, notamment si un complément d’enquête ou une coordination avec une autre autorité de contrôle est nécessaire
  7. coopère avec d’autres autorités de contrôle, y compris en partageant des informations, et fournit une assistance mutuelle dans ce cadre en vue d’assurer une application cohérente du présent règlement et des mesures prises pour en assurer le respect
  8. effectue des enquêtes sur l’application du présent règlement, y compris sur la base d’informations reçues d’une autre autorité de contrôle ou d’une autre autorité publique
  9. suit les évolutions pertinentes, dans la mesure où elles ont une incidence sur la protection des données à caractère personnel, notamment dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et des pratiques commerciales
  10. adopte les clauses contractuelles types visées à l’article 28, paragraphe 8, et à l’article 46, paragraphe 2, point d)
  11. établit et tient à jour une liste en lien avec l’obligation d’effectuer une analyse d’impact relative à la protection des données en application de l’article 35, paragraphe 4
  12. fournit des conseils sur les opérations de traitement visées à l’article 36, paragraphe 2
  13. encourage l’élaboration de codes de conduite en application de l’article 40, paragraphe 1, rend un avis et approuve les codes de conduite qui fournissent des garanties suffisantes, en application de l’article 40, paragraphe 5
  14. encourage la mise en place de mécanismes de certification ainsi que de labels et de marques en matière de protection des données en application de l’article 42, paragraphe 1, et approuve les critères de certification en application de l’article 42, paragraphe 5
  15. procède, le cas échéant, à l’examen périodique des certifications délivrées conformément à l’article 42, paragraphe 7
  16. rédige et publie les critères d’agrément d’un organisme chargé du suivi des codes de conduite en application de l’article 41 et d’un organisme de certification en application de l’article 43
  17. procède à l’agrément d’un organisme chargé du suivi des codes de conduite en application de l’article 41 et d’un organisme de certification en application de l’article 43
  18. autorise les clauses contractuelles et les dispositions visées à l’article 46, paragraphe 3
  19. approuve les règles d’entreprise contraignantes en application de l’article 47
  20. contribue aux activités du comité
  21. tient des registres internes des violations au présent règlement et des mesures prises conformément à l’article 58, paragraphe 2
  22. s’acquitte de toute autre mission relative à la protection des données à caractère personnel.
Les autorités de contrôle exercent les pouvoirs suivants :
  1. ordonner au responsable du traitement et au sous-traitant, et, le cas échéant, au représentant du responsable du traitement ou du sous-traitant, de lui communiquer toute information dont elle a besoin pour l’accomplissement de ses missions
  2. mener des enquêtes sous la forme d’audits sur la protection des données
  3. procéder à un examen des certifications délivrées en application de l’article 42, paragraphe 7
  4. notifier au responsable du traitement ou au sous-traitant une violation alléguée du présent règlement
  5. obtenir du responsable du traitement et du sous-traitant l’accès à toutes les données à caractère personnel et à toutes les informations nécessaires à l’accomplissement de ses missions
  6. obtenir l’accès à tous les locaux du responsable du traitement et du sous-traitant, notamment à toute installation et à tout moyen de traitement, conformément au droit de l’Union ou au droit procédural des États membres.

Coopération et cohérence des autorités de contrôle

Le G29 travaille régulièrement sur la coopération entre l’autorité de contrôle chef de file et les autres autorités de contrôle concernées. Elles se doivent assistance mutuelle et organisent des opérations conjointes.

Voies de recours

Quelles sont les responsabilités et sanctions envisageables :
  • Le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôleou à un recours juridictionnel effectif contre une autorité de contrôle, un responsable du traitement, un sous-traitant
  • Le droit à réparation et responsabilité en imposant des amendes administratives pouvant s’élever jusqu’à 20 000 000 € ou, dans le cas d’une entreprise, jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial total de l’exercice précédent

Les dispositions particulières

Pour finaliser cette revue des articles de la nouvelle réglementation, certaines activités peuvent exercer un droit de réserve sur le respect in extenso du traitement des données à caractère personnel notamment:
  • le traitement au regard de la liberté d’expression et d’information
  • le traitement et l’accès du public aux documents officiels
  • les garanties et dérogations applicables aux traitements à des finsarchivistiques d’intérêt public, de recherche scientifique, de recherche historique ou à des statistiques
  • les obligations de secret pour respecter la Securité et La Défense nationale et la Securité publique
  • les règles existantes des églises et associations religieuses en matière de protection des données.
Logo DGPRNous voici arrivés au bout de cette synthèse. Comme vous avez pu en prendre conscience à la lecture de cet article, le travail pour être conforme reste à faire.
Les nombreuses tâches et les impacts que cela entraînent pour votre organisation sont nombreuses, la date d’échéance est de plus en plus proche chaque jour !
Et vous ? êtes-vous déjà conforme avec cette nouvelle réglementation ? Rendez-vous au 25 mai 2018 ;-)

Annexe

Les Terminologies officielles

Voici à ce jour, les 26 termes officiels qu’il convient de s’approprier pour bien comprendre le fond et le sens de cette nouvelle réglementation.
  1. «données à caractère personnel», toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable (ci-après dénommée «personne concernée») ; est réputée être une «personne physique identifiable» une personne physique qui peut être identifiée, directement ou indirectement, notamment par référence à un identifiant, tel qu’un nom, un numéro d’identification, des données de localisation, un identifiant en ligne, ou à un ou plusieurs éléments spécifiques propres à son identité physique, physiologique, génétique, psychique, économique, culturelle ou sociale
  2. «traitement», toute opération ou tout ensemble d’opérations effectuées ou non à l’aide de procédés automatisés et appliquées à des données ou des ensembles de données à caractère personnel, telles que la collecte, l’enregistrement, l’organisation, la structuration, la conservation, l’adaptation ou la modification, l’extraction, la consultation, l’utilisation, la communication par transmission, la diffusion ou toute autre forme de mise à disposition, le rapprochement ou l’interconnexion, la limitation, l’effacement ou la destruction
  3. «limitation du traitement», le marquage de données à caractère personnel conservées, en vue de limiter leur traitement futur
  4. «profilage», toute forme de traitement automatisé de données à caractère personnel consistant à utiliser ces données à caractère personnel pour évaluer certains aspects personnels relatifs à une personne physique, notamment pour analyser ou prédire des éléments concernant le rendement au travail, la situation économique, la santé, les préférences personnelles, les intérêts, la fiabilité, le comportement, la localisation ou les déplacements de cette personne physique
  5. «pseudonymisation», le traitement de données à caractère personnel de telle façon que celles-ci ne puissent plus être attribuées à une personne concernée précise sans avoir recours à des informations supplémentaires, pour autant que ces informations supplémentaires soient conservées séparément et soumises à des mesures techniques et organisationnelles afin de garantir que les données à caractère personnel ne sont pas attribuées à une personne physique identifiée ou identifiable
  6. «fichier», tout ensemble structuré de données à caractère personnel accessibles selon des critères déterminés, que cet ensemble soit centralisé, décentralisé ou réparti de manière fonctionnelle ou géographique
  7. «responsable du traitement», la personne physique ou morale, l’autorité publique, le service ou un autre organisme qui, seul ou conjointement avec d’autres, détermine les finalités et les moyens du traitement; lorsque les finalités et les moyens de ce traitement sont déterminés par le droit de l’Union ou le droit d’un État membre, le responsable du traitement peut être désigné ou les critères spécifiques applicables à sa désignation peuvent être prévus par le droit de l’Union ou par le droit d’un État membre
  8. «sous-traitant», la personne physique ou morale, l’autorité publique, le service ou un autre organisme qui traite des données à caractère personnel pour le compte du responsable du traitement
  9. «destinataire», la personne physique ou morale, l’autorité publique, le service ou tout autre organisme qui reçoit communication de données à caractère personnel, qu’il s’agisse ou non d’un tiers. Toutefois, les autorités publiques qui sont susceptibles de recevoir communication de données à caractère personnel dans le cadre d’une mission d’enquête particulière conformément au droit de l’Union ou au droit d’un État membre ne sont pas considérées comme des destinataires; le traitement de ces données par les autorités publiques en question est conforme aux règles applicables en matière de protection des données en fonction des finalités du traitement
  10. «tiers», une personne physique ou morale, une autorité publique, un service ou un organisme autre que la personne concernée, le responsable du traitement, le sous-traitant et les personnes qui, placées sous l’autorité directe du responsable du traitement ou du sous-traitant, sont autorisées à traiter les données à caractère personnel
  11. «consentement» de la personne concernée, toute manifestation de volonté, libre, spécifique, éclairée et univoque par laquelle la personne concernée accepte, par une déclaration ou par un acte positif clair, que des données à caractère personnel la concernant fassent l’objet d’un traitement
  12. «violation de données à caractère personnel», une violation de la sécurité entraînant, de manière accidentelle ou illicite, la destruction, la perte, l’altération, la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d’une autre manière, ou l’accès non autorisé à de telles données
  13. «données génétiques», les données à caractère personnel relatives aux caractéristiques génétiques héréditaires ou acquises d’une personne physique qui donnent des informations uniques sur la physiologie ou l’état de santé de cette personne physique et qui résultent, notamment, d’une analyse d’un échantillon biologique de la personne physique en question
  14. «données biométriques», les données à caractère personnel résultant d’un traitement technique spécifique, relatives aux caractéristiques physiques, physiologiques ou comportementales d’une personne physique, qui permettent ou confirment son identification unique, telles que des images faciales ou des données dactyloscopiques
  15. «données concernant la santé», les données à caractère personnel relatives à la santé physique ou mentale d’une personne physique, y compris la prestation de services de soins de santé, qui révèlent des informations sur l’état de santé de cette personne
  16. «établissement principal», en ce qui concerne un responsable du traitement établi dans plusieurs États membres, le lieu de son administration centrale dans l’Union, à moins que les décisions quant aux finalités et aux moyens du traitement de données à caractère personnel soient prises dans un autre établissement du responsable du traitement dans l’Union et que ce dernier établissement a le pouvoir de faire appliquer ces décisions, auquel cas l’établissement ayant pris de telles décisions est considéré comme l’établissement principal.
  17. en ce qui concerne un sous-traitant établi dans plusieurs États membres, le lieu de son administration centrale dans l’Union ou, si ce sous-traitant ne dispose pas d’une administration centrale dans l’Union, l’établissement du sous-traitant dans l’Union où se déroule l’essentiel des activités de traitement effectuées dans le cadre des activités d’un établissement du sous-traitant, dans la mesure où le sous-traitant est soumis à des obligations spécifiques en vertu du présent règlement
  18. «représentant», une personne physique ou morale établie dans l’Union, désignée par le responsable du traitement ou le sous-traitant par écrit, en vertu de l’article 27, qui les représente en ce qui concerne leurs obligations respectives en vertu du présent règlement
  19. «entreprise», une personne physique ou morale exerçant une activité économique, quelle que soit sa forme juridique, y compris les sociétés de personnes ou les associations qui exercent régulièrement une activité économique
  20. «groupe d’entreprises», une entreprise qui exerce le contrôle et les entreprises qu’elle contrôle
  21. «règles d’entreprise contraignantes, les règles internes relatives à la protection des données à caractère personnel qu’applique un responsable du traitement ou un sous-traitant établi sur le territoire d’un État membre pour des transferts ou pour un ensemble de transferts de données à caractère personnel à un responsable du traitement ou à un sous-traitant établi dans un ou plusieurs pays tiers au sein d’un groupe d’entreprises, ou d’un groupe d’entreprises engagées dans une activité économique conjointe
  22. «autorité de contrôle», une autorité publique indépendante qui est instituée par un État membre en vertu de l’article 51
  23. «autorité de contrôle concernée», une autorité de contrôle qui est concernée par le traitement de données à caractère personnel parce que:
  24. le responsable du traitement ou le sous-traitant est établi sur le territoire de l’État membre dont cette autorité de contrôle relève
  25. des personnes concernées résidant dans l’État membre de cette autorité de contrôle sont sensiblement affectées par le traitement ou sont susceptibles de l’être ou
  26. une réclamation a été introduite auprès de cette autorité de contrôle
  27. «traitement transfrontalier»,
  28. un traitement de données à caractère personnel qui a lieu dans l’Union dans le cadre des activités d’établissements dans plusieurs États membres d’un responsable du traitement ou d’un sous-traitant lorsque le responsable du traitement ou le sous-traitant est établi dans plusieurs États membres, ou
  29. un traitement de données à caractère personnel qui a lieu dans l’Union dans le cadre des activités d’un établissement unique d’un responsable du traitement ou d’un sous-traitant, mais qui affecte sensiblement ou est susceptible d’affecter sensiblement des personnes concernées dans plusieurs États membres
  30. «objection pertinente et motivée», une objection à un projet de décision quant à savoir s’il y a ou non violation du présent règlement ou si l’action envisagée en ce qui concerne le responsable du traitement ou le sous-traitant respecte le présent règlement, qui démontre clairement l’importance des risques que présente le projet de décision pour les libertés et droits fondamentaux des personnes concernées et, le cas échéant, le libre flux des données à caractère personnel au sein de l’Union
  31. «service de la société de l’information», un service au sens de l’article 1er, paragraphe 1, point b) , de la directive (UE) 2015/1535 du Parlement européen et du Conseil
  32. «organisation internationale», une organisation internationale et les organismes de droit public international qui en relèvent, ou tout autre organisme qui est créé par un accord entre deux pays ou plus, ou en vertu d’un tel accord.








Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Les Inscriptions au Co-Lab 2017 sont ouvertes
15 mai 2017

Bienvenue au Co-Lab du Savoir 2017

Le prochain Co-Lab du Savoir aura lieu principalement le 7 juin à Montréal et le 14 Juin à Paris. Une rétrospective en présence et à distance est prévue le 21 juin. Pour cette septième édition, nous avons mis en place différentes innovations surprenantes afin de faciliter qu’un grand nombre de participants puissent collaborer, co-construire et vivre une expérience passionnante.
L’année dernière le Co-Lab du Savoir a eu un très grand succès  grâce à la participation de toutes et de tous. Nous vous proposons un nouveau sondage basé sur les préoccupations qui émergent actuellement.
Nous vous invitons à échanger avec des personnes qui partagent comme vous la co-construction de savoirs. Si vous souhaitez vous inscrire dès maintenant, il suffit alors de remplir le formulaire d’inscription.
Comme l’année dernière cet événement est gratuit, l’inscription est requise.

Les lieux concernant les rendez-vous :
7 juin à Montréal de 12 h à 14 h (Heure de Montréal)
– Endroit: Ecto : 936 Avenue du Mont-Royal E, Montréal, QC H2J 1X2
7 juin  à Paris de 18 h  à 20 h  (Heure de Paris)
– Chez soi ou au bureau: Connexion à partir de sa propre ligne internet
Thème 1 : Quelles sont les innovations les plus efficaces pour faire évoluer votre organisation ?
Thème 2 : La Digitalisation amène des transformations. Quels en sont les impacts sur vos activités professionnelles, sociales et personnelles ?
—————-
le 14 Juin à Montréal de 12 h à 14 h (Heure de Montréal)
– Endroit: Ecto : 936 Avenue du Mont-Royal E, Montréal, QC H2J 1X2
le 14 Juin à Paris de 18 h à 20 h (Heure de Paris)
– Endroit: myCowork Paris, 54 rue Greneta 75002 Paris, France
Thème 3 : Quels leviers utilisez-vous pour mobiliser vos collègues, vos partenaires dans un projet collaboratif ?
Thème 4 :  Le Big Data et l’Intelligence Artificielle ont-ils des impacts sur la démocratie ?
Inscrirez-vous dès maintenant, il suffit alors de remplir le formulaire d’inscription.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Robots, Big Data, Intelligence Artificielle : Libération ou Aberration ?
02 mai 2017

Le Forum Changer d'Ère organise régulièrement des conférences très intéressantes. En général elles se déroulent au Cube ou à la Cité des Sciences; à cette occasion, nous étions conviés au Palais de la Découverte, un lieu tout à fait approprié pour échanger autour d'un sujet d'actualité qui pose question sur l'évolution de notre humanité.

Véronique ANGER DE FRIBERG anime cette rencontre. Elle a convié un panel de personnalités diversifiées pour couvrir le plus largement possible les différents points de vues sur l'impact sociétal dû à l'arrivée des robots, l'utilisation du Big Data et des algorithmes d'intelligence artificielle.
Les Panélistes


La conférence est lancée par Éloi CHOPLIN , il en profite pour annoncer la date pour la 5ème édition du Forum Changer d'Ère. Cette année il faut réserver votre journée du 13 juin 2017. Les inscriptions seront ouvertes avant le début mai.
Éloi CHOPLIN passe la parole à Bruno MAQUART, président d'UNIVERSCIENCE. Il nous présente les manifestations exceptionnelles organisées pour les 80 ans du Palais de la Découverte. Le point d'orgue de ces manifestations auront lieu le week-end du 20 mai 2017.
La conférence est retransmise en direct sur la chaine TV du Forum Changer d'Ère. La salle où se déroule cette rencontre est quasi remplie, 150 personnes se sont déplacées pour suivre ces regards croisés sur les impacts de l'intelligence artificielle pour notre humanité.

Les Panélistes


Regards Croisés

Véronique ANGER DE FRIBERG entame un tour de table en posant la question centrale de cette rencontre. 
Robots, Big Data, Intelligence artificielle : Libération ou Aberration ?
Joël de ROSNAY entame le débat. Le scientifique identifie 3 craintes : 

  • la suppression du travail
  • Transformer l'humain en esclave
  • Interface entre le cerveau humain et l'IA
Les 2 premières ne sont pas les plus dangereuses pour notre humanité. Ces craintes ont été les mêmes à chaque évolution tangible de notre civilisation, en revanche elles n'ont jamais été totalement vérifiées.
Par contre, la troisième inquiète très fortement, Joël de ROSNAY. Des entreprises, comme GOOGLE, expérimentent des implants pour permettre une transmission des informations traitées par le cerveau humain directement aux algorithmes.
Un des objectifs de ces expérimentations est d'accélérer la transmission des pensées entre l'homme et la machine. En effet, le cerveau humain traite 1 To de données à la seconde. La parole permet de formuler environ 150 mots à la minute.
Cette connexion directe accélérerait considérablement les traitements.
Dans cette hypothèse, serons-nous toujours des humains ?, ne risquons pas que notre cerveau soit hacké ? Une réflexion profonde doit-être menée !
Comment créer un futur souhaité ? Pour Joël de ROSNAY Il faut être :

  • mieux responsabilisé
  • dans le mouvement de l'évolution
  • des veilleurs responsables et actifs
  • garants de nos valeurs humaines
La seconde paneliste à s'exprimer est LAURENCE DEVILLERS.
La chercheuse travaille sur Affective Computing. Cette discipline s'appuie sur l'intelligence artificielle pour interpréter et comprendre la voix, les gestes, les mots et la vision des humains par des robots. 
Elle suit les travaux de Google qui travaille sur la compréhension de ce qui se passe dans le cerveau humain.
Elle estime que l'intelligence artificielle n'est pas assez aboutie pour remplacer totalement les humains. En revanche, elle milite pour developper rapidement les axes suivants :

  • Former les personnes à l'intelligence Artificielle pour qu'elles matérialisent les impacts envisageables au regard de notre humanité
  • Mettre des règles sociales dans tous les traitements basés sur de l'intelligence artificielle 
  • Mettre des règles éthiques pour préserver les libertés individuelles et collectives.
De son côté, Alain DUPAS précise que depuis plusieurs années des milliers de conducteurs participent aux études de TESLA pour développer leurs voitures autonomes. 
Ce sont les êtres humains qui servent de cobayes à l'Intelligence Artificielle pour apprendre !
Ses plus grandes craintes sont que :

  • les algorithmes décident à la place des décideurs humains 
  • Les décideurs n'ont pas assez de connaissances sur l'intelligence artificielle pour orienter leurs stratégies 
C'est à cet instant que l'avocat Alain BENSOUSSAN prend la parole pour exposer le point de vue juridique. 
Il entame sa plaidoirie par un constat alarmant !
Pour l'éthique c'est déjà trop tard !
Il poursuit sa démonstration; à son avis, nous sommes déjà entrés dans l'ère de la mixité entre l'Intelligence artificielle et l'humanité. Il appelle cette période La Robot-Humanité.
Pour l'avocat, la Personne-Robot est un nouvel acteur de notre humanité. Il doit-être considéré comme une entité à part entière avec ses droits et ses devoirs. 
Alain BENSOUSSAN rappelle que nous obéissons déjà à l'Intelligence Artificielle sans considérer en être esclave. Les GPS, les algorithmes des sites de commerces ou des réseaux sociaux influencent notre système de pensée, nos choix. 
En revanche, il travaille au niveau international pour définir des règles de transparence sur le contenu des algorithmes. 
Il estime qu'il faut interdire les codeurs à programmer des algorithmes ne respectant pas les libertés individuelles
Jean-Gabriel GANASCIA pense que la prédictibilité dans le monde de l'information est très difficile à atteindre.
L'histoire nous a montré que les prédictions les plus pessimistes ne se sont pas réalisées
Il pense qu'il faut être prêt à être surpris par le futur. Il rappelle que l'intelligence artificielle participent à des d'applications positives dans la médecine par exemple.
François TADDEI précise que l'usage de l'intelligence artificielle pose le problème de repenser la formation scolaire, universitaire et continue. Il faut refondre totalement la pédagogie, avoir une réflexion éthique et donner du sens à l'Intelligence artificielle.
La rencontre se poursuit par l'éclairage du paléoanthropologue Pascal PICQ.
Sa vision s'appuie, notamment sur les travaux de Gilbert SIMONDON
Il constate que les algorithmes investissent de plus en plus notre humanité.
Qui aurait pu penser que Twitter allait changer le monde au niveau des

  • élections
  • sentiments
  • etc.. 
Nous entrons dans la 3ème Co-évolution de notre humanité 
Pour illustrer sa pensée, il précise que nous avons perdu 200 cm3 de cerveau par rapport à Cro-Magnon. En revanche nous ne sommes pas pour autant moins intelligent !
Il constate que notre durée de vie moyenne ne cesse d'augmenter et que la structure sociale de la famille est basée désormais sur 5 générations.
Le vrai danger pour notre humanité est de tomber dans le syndrome de la planète des singes 




Il faut que nous continuons d'être actif, amoureux, soucieux des autres, de marcher. Notre inactivité physique, sociale et sexuelle entraînerait notre asservissement à l'intelligence artificielle.

Conclusion

Joël de ROSNAY clôture cet échange par 2 idées clés :
Changer le monde en s'appuyant sur l'Intelligence collective et collaborative issue du réseau planétaire où chacun d'entre-nous échange au quotidien.
La singularité de ce cerveau planétaire collectif lorsqu'il va prendra conscience de son existence

Post-Scriptum

Cet article est tiré des notes que j'ai prises en direct sous forme de carte mentale. Elle contient 90% du contenu de cet article. Si vous souhaitez télécharger cette carte mentale, cliquez sur ce lien.
Carte mentale de mes notes prises en direct

L'événement a été enregistré, vous pouvez visualiser les vidéos en cliquant sur ce lien.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Sondage pour choisir les sujets traités lors de la 7ème édition du Co-Lab Du Savoir
28 avr. 2017
Chargement en cours...
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Café des connaissances du 15 Mars 2017
14 mars 2017

Café des Connaissances

Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 3- 

Comment nous pouvons faire circuler et mobiliser les idées et connaissances aujourd'hui pour une action efficace ?
  • Comment la vague numérique vous touche ?
  • Quels sont vos besoins en transformation digitale ?
  • Etes-vous en train de déployer une stratégie digitale ?
  • Utilisez-vous des plateformes numériques pour satisfaire vos besoins ?
  • Quels sont pour vous les usages numériques les plus innovants ?

RDV le Mercredi 15 mars 2017

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h30
  • Vancouver : 9h30
  • Winnipeg: 11h30
  • Port-au-Prince: 12h30
  • Moncton, Halifax: 13h30
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 16h30
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 17h30

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Café des Connaissances du 15 février 2017
13 févr. 2017

Café des Connaissances

Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 2- 

Comment nous pouvons faire circuler et mobiliser les idées et connaissances aujourd'hui pour une action efficace ?
  • Comment la vague numérique vous touche ?
  • Quels sont vos besoins en transformation digitale ?
  • Etes-vous en train de déployer une stratégie digitale ?
  • Utilisez-vous des plateformes numériques pour satisfaire vos besoins ?
  • Quels sont pour vous les usages numériques les plus innovants ?

RDV le Mercredi 15 février 2017

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h30
  • Vancouver : 9h30
  • Winnipeg: 11h30
  • Port-au-Prince: 12h30
  • Moncton, Halifax: 13h30
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 17h30
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 18h30

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Café des Connaissances du 18 Janvier 2017
11 janv. 2017

Café des Connaissances

Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 3 - 

Quelles sont vos préoccupations de la rentrée  ? En particulier :

  • Comment la vague numérique vous touche ?
  • Quels sont vos besoins en transformation digitale ?
  • Etes-vous en train de déployer une stratégie digitale ?
  • Utilisez-vous des plateformes numériques pour satisfaire vos besoins ?
  • Quels sont pour vous les usages numériques les plus innovants ?

RDV le Mercredi 18 Janvier 2017

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h30
  • Vancouver : 9h30
  • Winnipeg: 11h30
  • Port-au-Prince: 12h30
  • Moncton, Halifax: 13h30
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 17h30
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 18h30

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Meilleurs vœux 2017
04 janv. 2017

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Tout savoir sur les Marketplaces de Conseils - Save the Date
19 oct. 2016

CONFÉRENCE DU 24 NOVEMBRE 2016 

au CAPITAL 8




La rupture successive des modèles dans la musique, les produits culturels, l’hôtellerie, les taxis, etc ne sont que les prémices d’autres bouleversements en cours et à venir notamment dans le monde du conseil...
De la transformation digitale aux nouvelles formes de conseil, il n’y a qu’un pas. 


Venez découvrir comment consommer le conseil ou vendre votre expertise à l'heure et à la demande, avec INNOPRAG à Paris la matinée du jeudi 24 novembre 2016 !

Participez aux tables rondes, retours d'expérience et débats sur les marketplaces de conseils et sur la plateforme INNO'T, animées par Francis Pisani.

Venez échanger avec notre conférencier Stéphane Distinguin fondateur et CEO de FABERNOVEL.

Inscrivez-vous maintenant

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Café des Connaissances du 19 Octobre 2016
19 oct. 2016

Café des Connaissances

Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 2 - 

Quelles sont vos préoccupations de la rentrée  ? En particulier :

  • Comment la vague numérique vous touche ?
  • Quels sont vos besoins en transformation digitale ?
  • Etes-vous en train de déployer une stratégie digitale ?
  • Utilisez-vous des plateformes numériques pour satisfaire vos besoins ?
  • Quels sont pour vous les usages numériques les plus innovants ?

RDV le Jeudi 29 Septembre 2016

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h10
  • Vancouver : 9h10
  • Winnipeg: 11h10
  • Port-au-Prince: 12h10
  • Moncton, Halifax: 13h10
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 17h10
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 18h10

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
La Vidéo du Café des Connaissances du 29 Septembre 2016 est en ligne
09 oct. 2016
Bonjour à toutes et à tous, 

Si vous n'avez pas pu assister au premier Café des Connaissances de la saison 2016-2017, vous pouvez visualiser la vidéo des riches échanges entre les participants des 3 continents présents ce jour là.


A bientôt pour le prochain Café des Connaissances du mois d'octobre.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Café des Connaissances du 29 septembre 2016
26 sept. 2016

La saison du

Café des Connaissances 

2016-2017 

est lancée !

Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 1 - 

Quelles sont vos préoccupations de la rentrée  ? En particulier :

  • Comment la vague numérique vous touche ?
  • Quels sont vos besoins en transformation digitale ?
  • Etes-vous en train de déployer une stratégie digitale ?
  • Utilisez-vous des plateformes numériques pour satisfaire vos besoins ?
  • Quels sont pour vous les usages numériques les plus innovants ?

RDV le Jeudi 29 Septembre 2016

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h10
  • Vancouver : 9h10
  • Winnipeg: 11h10
  • Port-au-Prince: 12h10
  • Moncton, Halifax: 13h10
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 17h10
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 18h10

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
2017, Année des marketplaces d'intermédiation ?
21 sept. 2016

L'accès facile aux sources véhiculées sur Internet pour une grande partie de la population mondiale transforme en profondeur nos activités et nos usages au quotidien.

Cette faculté d'être en connexion quasi permanente avec les autres modifie radicalement nos comportements et les modèles d'affaires induits.

INNOPRAG vous invite à échanger autour de cette transformation profonde où la consommation de service à l'usage et à la demande prend le pas sur l'appropriation totale ou partielle du service désiré.

Pour illustrer la situation actuelle du consulting et se projeter sur les évolutions envisageables à l'avenir, nous avons fait appel à :

Francis PISANI
  • Francis PISANI, auteur, journaliste et conférencier Francis, depuis des années, analyse, travaille et écrit sur les impacts sociaux et géopolitiques des nouvelles technologies et de la communication. 




Et à
Stéphane DISTINGUIN
Stéphane DISTINGUIN CEO de FABERNOVEL. Stéphane est un entrepreneur français et activiste associatif dans le domaine de l'innovation, il crée FABERNOVEL en 2003. 

Il a également participé au lancement en France de nouveaux formats d'événements et de rencontres tels que les BarCamps, les MobileMondays, les CleanTech Tuesdays et TEDx Paris, ainsi qu'à la création des coworking spaces du réseau des Cantines, de PariSoma à San Francisco et de l'accélérateur de start up Le Camping... 




Cet évènement vous intéresse ?

Que vous soyez une entreprise qui souhaite en savoir plus sur l'utilisation et la valeur ajoutée des marketplaces de conseils à la demande ou bien un expert qui souhaite promouvoir ses services plus rapidement et plus facilement grâce à cette nouvelle forme d'intermédiation, inscrivez-vous dès aujourd'hui en cliquant sur ce lien.
Programme de la matinée



Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
INNO’T - Web-Série Paroles d’Expert #1
19 sept. 2016

Nous avons le plaisir de lancer une web-série pour illustrer les expériences opérationnelles des nombreux experts présents sur la plateforme INNO'T.

Pour débuter, cette série, nous avons demandé à Jean-Pierre MALLE, un Data Scientist reconnu pour avoir mis en oeuvre des algorithmes et des processeurs qui prennent en compte les comportements et les biais cognitifs humains.

Si la DATA INTELLIGENCE vous intéresse, visualisez le premier numéro de cette série.

Pour continuer à approfondir ce sujet, ou de nombreux autres domaines d'expertises, je vous invite à vous inscrire sur innoprag.net.
La première plateforme internationale de conseil à la demande et en un clic !

A bientôt pour le second numéro de PAROLES D'EXPERTS....
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Marketplaces de Conseils, Uberisation ou pas ?
16 sept. 2016

XERFI a souhaité connaitre le point de vue Kader KEBAILI, Co-Fondateur d’INNOPRAG et concepteur de la première plateforme internationale de conseils à la demande et facturable à l’heure, INNO’T.

INNO’T propose cette nouvelle forme d’intermédiation qui n’a rien à voir avec une ubérisation sauvage du métier de conseils; elle est là pour favoriser et accélerer les réponses attendues par le clients sur des conseils à la haute valeur ajoutée et permet aux experts de commercialiser leurs services plus facilement et plus rapidement.

Dans un premier temps, je vous invite à visualiser la vidéo, et si vous souhaitez continuer à explorer cette innovation de rupture, je vous invite à vous inscrire à l’évènement du 24 novembre 2016.

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
l'Intermédiation socialement équitable
28 juil. 2016


L'arrivée massive de nouvelles technologies et de nouveaux services modifie en profondeur l'organisation de notre société. Les changements induits remettent en cause les frontières établies dans notre vie privée, professionnelle et sociale.

Un bon nombre d'articles paraissent tous les jours et mettent en perspective les apports et les conflits engendrés par cette transformation profonde de notre humanité.

Dans cet article, je vous propose, d'illustrer les éléments qui participent à cette mutation, et de réfléchir sur les moyens d'accompagner ce changement pour qu'il soit le plus équitable.

Rentrons ensemble dans ce nouveau territoire organisationnel où tout est en cours de construction.

Les changements en cours

Le changement de modèle que nous sommes en train de construire est accessible grâce aux innovations technologiques mises à disposition.

L'accès facile à Internet pour une grande partie de la population mondiale transforme en profondeur nos activités et nos usages.

Cette faculté d'être en connexion avec les autres modifie radicalement nos comportements. Pour illustrer et clarifier ce nouveau territoire, je vous propose de parcourir les éléments suivants :
  • les nouvelles facilités
  • les nouvelles approches
  • les nouvelles organisations

Les nouvelles facilités

A ce jour 3 facilités modifient en profondeur notre rapport au travail, à notre vie sociale ou privée.

Le Connectivisme


Cette facilité modifie en profondeur la manière de vivre, de communiquer et d'apprendre de chacun d'entre-nous. L'accès facilité aux nombreuses ressources partagées sur internet favorise l'apprentissage et l'appropriation de connaissances.


La Connexité

Les algorithmes mis en œuvre sur les réseaux sociaux favorisent l'accès et la mise en relation des éléments avec lesquels vous pouvez tisser des affinités.
Exemple Cartographie Qui-Fait-Quoi

Et nous sommes qu'au début de cette révolution algorithmique !


La Sérendipité



C'est un élément essentiel à l'expansion de votre territoire informationnel et social. Le hasard des rebonds entre toutes vos connexités vous apporte une vision et des dimensions supplémentaires sur le sujet auquel vous vous intéressez.

Ces 3 facilités ont favorisé l'avènement des réseaux sociaux publics ou privés.
GAFAM - NATU

Ils permettent à chacun d'entre-nous de s'approprier des comportements et des postures qui favorisent :
  • la mise en relation de personnes en se libérant des barrières géographiques et temporelles,
  • les échanges entre les personnes (textes, photos, vidéos, conseils, etc..)
  • les contributions pour donner des avis (hôtels, restaurants, services, etc.)
  • l'obtention de services optimisés à la demande (achats en ligne, co-voiturage, locations saisonnières, etc.)

Les nouvelles approches

Pour continuer notre analyse des nouveaux éléments qui constituent notre nouvel espace social et économique, j'ai répertorié les premières approches technologiques et économiques qui accompagnent notre changement de modèle.

La Robotisation



Les progrès technologiques actuels permettent à des robots d'assurer 25% des tâches de la plupart d'entre-nous.

Si l'on se projette sur une semaine de 5 jours ouvrés, cela signifie que votre lundi et votre mardi matin sont libres !!!

Cela signifie que :
  • Tout ce qui aura pu être automatisé remplacera l’être humain !
  • Tout ce qui n’aura pu être automatisé aura une grande valeur !
Ces services offerts pour optimiser votre travail et celui de vos collègues vont modifier en profondeur l'organisation de notre vie professionnelle, économique et sociale.
  • Quels sont les comportements et les compétences à déployer pour garantir la meilleure intégration et la meilleure optimisation de ces collaborateurs ou collègues du 3ème type ?
  • Quelles sont les adaptations législatives à mettre en œuvre pour éviter tout dumping social ?
  • Quel nouvel espace d'expressions et quel sens nous motiveront, désormais, pour accomplir nos actes professionnels, sociaux ou privés ?
Un sujet à prendre à bras le corps dès à présent pour réussir cette transformation profonde de notre société.

l'Économie Collaborative



Cette nouvelle approche de consommer est née des premières modifications profondes intervenues dans le monde de la musique, quelques années en arrière.

Plus personne n'achète comme auparavant de la musique, ses voyages, la réservation de son hôtel ou de son véhicule de location. Les facilités digitales mettent à portée de main la possibilité de consommer à l'usage.

Nous sommes passé d'une économie basée sur la propriété à une économie basée sur l'usage.

l'Économie de la Contribution



Une autre commodité désormais à portée de tous, consiste à donner son avis sur un site, un film, un livre, un hôtel, et peut-être bientôt votre médecin, votre professeur, votre voisin. 
De grandes plateformes ont modifié en profondeur la perception de l'image d'une marque ou d'un service en offrant la possibilité aux clients de s'exprimer sur leur ressenti au regard du service rendu.

Le Low Cost



L'arrivée du Low-Cost a permis de rationaliser les coûts de service; les nouveaux acteurs ont mis en perspective la réalité des coûts et des marges. Les acteurs historiques ont dû réagir pour éviter leur perdition.

Le Big Data



Pour illustrer la nécessité d'utiliser de nouvelles techniques d'exploration et de valorisation des données et des informations qui nous inondent au quotidien, 70% des données véhiculées aujourd'hui sur le web ont été créées les 2 dernières années.

En 2027, l’intelligence artificielle sera totalement intégrée à notre environnement et dépassera les capacités de traitements cognitifs humains

l'Internet des objets



Tous nos objets du quotidien seront bientôt connectés sur le web, ils interagiront entre-eux sans obligatoirement nous solliciter. Ils vont surveiller nos moindres faits et gestes et toutes ces données vont pouvoir être exploitées.

Les changements induits par la transformation digitale dans les 20 années à venir impacteront notre humanité plus profondément que les changements constatés depuis plus de 300 ans.

Les nouvelles organisations

Bien évidement, tous les éléments dont nous venons de parler, impactent en profondeur l'organisation actuelle de notre humanité.

Je vous propose d'explorer maintenant 3 formes d'organisation qui accompagnent les changements en cours.

La Stigmergie



La stigmergie est un mode de communication indirecte où les individus communiquent entre eux en modifiant leur environnement; elle s'articule sur un mécanisme de coordination indirecte entre agents ou actions. 

Le principe est qu’une trace laissée par une action dans l’environnement stimule l’accomplissement de l’action suivante, que ce soit par le même agent ou un agent différent.

La richesse de cette démarche est basée sur l'autonomie complète, la participation de l'individu est libre, un individu ou groupe peuvent créer librement une alternative qui correspond plus précisément à leur environnement propre.

En revanche, son point faible réside dans le fait qu'elle n'est pas assignée à un objectif clair, précis et connu de tous.

Tous les jours nos actions faites sur les réseaux sociaux ou plateformes collaboratives découlent d'un comportement stigmergique.

La Sociocratie



De son côté, la Sociocratie est un mode de prise de décision et de gouvernance qui permet à une organisation quelque soit sa taille de s'organiser comme un organisme vivant.

L'objectif est de responsabiliser chacun des collaborateurs pour maximiser le pouvoir de l'intelligence collective pour garantir le succès de l'œuvre collective.

Tous seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin !
Ce type d'organisation est souvent l'apanage des entreprises que l'on qualifie de libérées.
Cartographie non exhaustive des entreprises libérées

Le pouvoir de décision est toujours au plus près de celui ou ceux qui produisent, le leadership est tournant.

La force du groupe est supérieure à la somme des forces individuelles qui le constitue !

l'Ubérisation

Secteurs déjà ubérisés
Cette nouvelle forme d'intermédiation a été favorisée par l'avènement des facilités que je vous ai présenté au chapitre précédent. Elle n'est pas au départ une forme à part entière d'organisation.

Des acteurs majeurs ont mis en œuvre des plateformes pour modifier en profondeur des pans complets de notre économie. Cette transformation a induit cette nouvelle forme d'organisation.

Ces plateformes apportent un service à la demande, souvent plus rapides, plus performant et plus économique que les offres de services existantes. Le service est en plus accessible au moment où vous en avez réellement besoin.

Elles mettent à disposition des ressources dont elles ne sont pas propriétaires; nous sommes vraiment rentrés dans de l'économie d'usage et dans l'optimisation des processus marchands.

Ces plateformes surfent sur les vides juridiques des nations et sur le changement de modèle de l'emploi salarié pour accroître leur présence sur les marchés concernés.

En revanche, le modèle social proposé par la quasi totalité de ces plateformes s'appuie sur un partage inéquitable voir absent de la valeur produite par les parties prenantes.

Nous sommes dans ce que j'appelle de l'uberisation sauvage !
Des alternatives existent, il est tout à fait possible d'améliorer les circuits d'intermédiation sans pour autant être à la merci d'un opérateur de plateforme qui impose un modèle économique dans lequel il se rétribue au dépends des parties prenantes du service rendu.

C'est pour cela que des plateformes socialement équitables commencent à apparaître.

Les premières qui sont apparues sont les plateformes de micro-crédits ou de financements participatifs.

C'est l'esprit et les valeurs partagées par ce type de plateforme qui motivent mon enthousiasme à vous présenter une nouvelle approche du consulting pour tous les domaines d'expertises nécessaires aux entreprises.

La plateforme d'intermédiation INNO'T propose des conseils à haute valeur ajoutée (#consultech) pour la majorité des métiers des organisations.


INNO'T favorise la mise en relation entre les besoins exprimés par les entreprises et les experts les plus à même à y répondre au niveau international.

Le modèle économique de la plateforme est basé sur une transparence du partage de la valeur générée par les parties prenantes.

La plateforme est privée, les experts sont triés sur le volet et évalués en continu par les acteurs de la plateforme.

Les échanges entre les parties prenantes sont totalement sécurisés et inaccessibles en dehors de la plateforme.

Le processus de réalisation du service à la demande est simple et géré de bout en bout.
Processus de réalisation du service à la demande
La plateforme s'interdit de vampiriser les clients et de paupériser les experts !
Ces valeurs sont essentielles pour assurer une transparence complète au regard des parties prenantes de la plateforme.

Les concepteurs de la plateforme ont, dès le départ de l'aventure, souhaité que la solution soit socialement équitable, loyale et transparente.

Si vous partagez ces valeurs, alors je vous invite à nous contacter dès à présent.

L'uberisation socialement équitable est donc possible !
En revanche, une nouvelle révolution est en cours, la Blockchain, l'uberisation de l'uberisation, mais c'est une autre histoire pour laquelle j'ai déjà écrit un article.

Références bibliographiques

  • La présentation réalisée par Gerd LEONHARD à la conférence organisée par KPMG le 29 juillet 2015.

  • Cf. Formation Big Data animée par Jean-Pierre MALLE.
  • Les cartes mentales formalisées par l'auteur sont accessibles sur le site BIGGERPLATE.

NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Co-Lab du Savoir 2016 - La synthèse
28 juil. 2016

Bonjour à toutes et à tous,


Vous trouverez ci-dessous la synthèse des 2 sessions du Co-Lab 2016. Remercions Joël MUZARD pour ce magnifique travail synthèse qui vous permettra de :
  • Prendre connaissance des sujets qui ont été traités cette année
  • Apprécier la richesse fonctionnelle de la plateforme WebIdeaPro comme solution opérationnelle d'intelligence collective.




A bientôt pour le prochain Café des Connaissances de septembre 2016.

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Le Co-Lab Du Savoir 2016 - Session du 15 Juin 2016
26 juin 2016
Bonjour à toutes et à tous, 

J'ai le plaisir de partager avec  vous la vidéo de cette rencontre internationale.

Je vous invite à visualiser la richesse des échanges entre tous les participants.



Si vous souhaitez continuer le dialogue avec tous les participants, vous pouvez demander à vous inscrire sur le site suivant Co-Lab Participants.

A bientôt, pour la suite de nos aventures collaboratives.

Nb : le genre masculin est utilisé sans discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Le Co-Lab du Savoir 2016 - Session du 08 Juin 2015
26 juin 2016
Bonjour à toutes et à tous, 

J'ai le plaisir de partager avec  vous la vidéo de cette rencontre internationale.

Je vous invite à visualiser la richesse des échanges entre tous les participants.



Si vous souhaitez continuer le dialogue avec tous les participants, vous pouvez demander à vous inscrire sur le site suivant Co-Lab Participants.

A bientôt, pour la suite de nos aventures collaboratives.

Nb : le genre masculin est utilisé sans discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Le Brunch Club du 26 mai 2016 à Paris
06 juin 2016

Ruth Lilly WALKER notre sympathique animatrice de la communauté de la plateforme BIGGERPLATE, a animé dans la langue de Molière le quatrième BRUNCH CLUB de Paris. 

Nous avons été accueilli à l'espace 360, un endroit propice à la créativité où réside la société SIGNOS, une des entreprises majeures dans l'usage du mind-mapping et des techniques de management visuel en France. 

Après un accueil fort sympathique autour de boissons chaudes et froides et de bonnes viennoiseries, Franco MASUCCI m'a présenté ITHOUGHTS la solution de MindMapping qu'il utilise sur son IPad. 


Le soir après avoir téléchargé et testé cette nouvelle solution de MindMapping sur ma tablette, j'ai tout de suite été séduit par la richesse des fonctionnalités, la convivialité de son interface et des nombreux formats d'importation et d'exportation disponibles.

J'en ai profité pour importer mes notes prises au format Imindmap dans une nouvelle carte mentale au format ITHOUGHTS que vous pourrez télécharger à la fin de ce billet

Je vais rédiger un billet spécifique la semaine prochaine pour vous exposer toutes les bonnes surprises que j'ai découvert en utilisant cette nouvelle solution.

Et merci à Franco pour ces bons conseils d'experts...

Présentation des usages de Mindmapping

Anthony WIMMER nous a présenté un usage professionnel des cartes mentales dans son organisation. 

Il a illustré les apports de cette forme de représentation et de réflexion individuelle et collective. 
Les cartes mentales ont permis à son équipe et à lui-même d'organiser et de modéliser les différents scénarii envisageables pour accompagner les changements d'organisation de son équipe.

Bravo et merci Anthony pour cette belle illustration pragmatique du MindMapping 

Conclusion


Pour obtenir le détail des points présentés ci-dessus, je vous invite à télécharger la carte mentale en cliquant sur un des liens suivants : 

  1. Carte mentale au format ITHOUGHTS 
  2. Carte mentale au format image


Encore merci à toutes et à tous pour les riches échanges de cette quatrième rencontre. 

Ruth, félicitation pour ton premier Brunch club parisien en français

Nous attendons la date du prochain Brunch Club de Paris avec impatience et une confirmation du BIGGERPLATE PARIS pour 2017.


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Les Usages Collaboratifs - Valoriser les services à la demande
19 mai 2016

L'avènement des réseaux sociaux a permis à la majorité d'entre-nous de mettre un pied, de manière consciente ou pas, dans l'économie de la relation et de la contribution. Les plateformes collaboratives grand public comme Facebook, Twitter Google+ ou LinkedIn ont été les premières à proposer aux particuliers des usages collaboratifs.

GAFAMA - NATU

Ces usages ont permis aux particuliers de s'approprier des comportements et des postures qui ont favorisé :
  • la mise en relation de personnes en se libérant des barrières géographiques et temporelles,
  • les échanges entre les personnes (textes, photos, vidéos, conseils, etc..)
  • les contributions pour donner des avis (hôtels, restaurants, services, etc.)
  • l'obtention de services optimisés à la demande (achats en ligne, co-voiturage, locations saisonnières, etc.)
Les entreprises, prudentes au début de ce changement profond, ont ensuite emboîté le pas, incitées notamment par leurs collaborateurs ayant expérimenté les usages pour leurs besoins personnels.

Les projets de mise en œuvre de plateforme collaborative, couplés à l'accompagnement au changement d'attitude et de posture à s'approprier, ont favorisé la mise en œuvre d'organisation collaborative et des usages nécessaires pour y parvenir.

En parallèle, des plateformes d'intermédiation ont investi des secteurs complets de l'économie pour donner aux consommateurs le moyen d'obtenir des services de qualité à la demande, souvent plus rapides, plus performants et plus économiques que les offres de services existantes.

Cartographie des Plateformes d'intermédiations (non exhaustive)


Ces nouveaux usages ont eu pour conséquence de réduire drastiquement la frontière entre la vie privée et professionnelle. En effet ils sont accessibles partout à n'importe quelle heure et accessibles sur tous les appareils connectés (ATAWADAC).

Par ailleurs le modèle social proposé par la quasi totalité de ces plateformes s'appuie sur un partage inéquitable voir absent de la valeur produite par les parties prenantes.

Tous ces changements engendrent une modification profonde du monde l'emploi.
Le krach démographique amplifie la difficulté de recruter des collaborateurs qualifiés et laissent s'envoler les savoirs essentiels de l'organisation.

Le nombre de travailleurs autonomes ne cessent de grandir, le connectivisme, la synchronicité et la sérendipité favorisent la mise en œuvre de services à la demande ou en ligne.

Statistiques nord-américaine issues de FREE LANCERS ORGANIZATION

Alors, pour valoriser les contributeurs que nous sommes, Il est temps de passer à une rémunération du travail et pas uniquement à une rémunération de l'emploi.
Il devient nécessaire de permettre :
  • aux contributeurs d'être rémunérés pour leurs tâches
  • aux donneurs d'ordre et aux détenteurs d'expertises de pouvoir échanger facilement en ligne pour développer des affaires et accompagner le développement de l'économie réelle
  • aux pouvoirs publics d'ajuster la réglementation pour faciliter la transition vers ce nouveau modèle.
La plupart des plateformes d'intermédiation actuelles apportent en partie une réponse à ce changement de modèle sociétal. En revanche leur modèle économique est souvent basé sur les concepts capitalistes actuels, très éloignés de l'économie de partage qui est à mon avis est le chemin à explorer pour construire un nouveau modèle social équitable.

Si nous souhaitons construire un nouveau modèle qui soit le plus équitable possible, je pense que les plateformes doivent apporter de la transparence sur le partage des valeurs produites par les parties prenantes. 

Sinon nous allons entrer dans une spirale infernale dans laquelle les demandeurs et les fournisseurs des services se verront dicter les règles économiques par le propriétaire de la plateforme.

Est-ce vers ce modèle que nous souhaitons évoluer ?

Serons nous, demain tous enclin à continuer à contribuer gratuitement sur ce type de plateformes ou aucune forme de rémunération vous est proposée en contrepartie de l'usage de vos données et du travail que vous avez fourni !

C'est pour cela que des plateformes socialement équitables commencent à apparaître.
Les premières qui sont apparues sont les plateformes de micro-crédits ou de financements participatifs.

Pour ma part, je viens d'embarquer dans une nouvelle aventure humaine, collaborative innovante et motivante.

C'est l'esprit et les valeurs partagées par la plateforme qui motivent mon enthousiasme à vous présenter cette nouvelle approche du consulting au sens large du terme et pas seulement réservée aux secteurs des technologies et de l'information.

La plateforme d'intermédiation INNO'T propose des conseils à haute valeur ajoutée (#consultech) pour la majorité des métiers des organisations.


INNO'T favorise la mise en relation entre les besoins exprimés par les entreprises et les experts les plus à même à y répondre au niveau international.
Le modèle économique de la plateforme est basé uniquement sur les frais d'inscriptions des 2 communautés.

Aucune commission n'est prise sur les affaires signées entre les entreprises et les experts.

La plateforme est privée et les échanges entre les parties prenantes sont totalement sécurisés et inaccessibles en dehors de la plateforme.

Le processus de réalisation du service à la demande est simple et géré de bout en bout.
Processus de réalisation du service à la demande

La plateforme s'interdit de vampiriser les clients et de paupériser les experts !

Ces valeurs sont essentielles pour assurer une transparence complète au regard des parties prenantes de la plateforme.

Les concepteurs de la plateforme ont, dès le départ de l'aventure, souhaité que la solution soit socialement équitable, loyale et transparente.

Si vous partagez ces valeurs, alors je vous invite à nous contacter dès à présent.

Références Bibliographiques


NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Les Usages Collaboratifs des plateformes collaboratives métiers
26 avr. 2016
J'analyse régulièrement l'évolution des usages collaboratifs mis en œuvre sur les plateformes collaboratives. 

Je dois dire que cette année marque un tournant.

Lors du dernier salon RSE 2016, j'ai pu vérifier que la majorité des entreprises étaient passées de la simple idée, à la mise en œuvre de plateformes Collaboratives.

Et cette excellente nouvelle prouve que la maturité du marché est sur le point d'être atteinte

Par ailleurs, les retours d'expériences illustrés, dans les ateliers ou les conférences, mettent en lumière de plus en plus le besoin, clairement exprimé des utilisateurs, de socialiser les processus métiers de leur organisations respectives.

Et là, si nous effectuons un rapide tour d'horizon des solutions en lice, la quasi majorité d'entre-elles n'intègrent pas de manière native la possibilité de paramétrer et de socialiser des processus métiers.


Dans le schéma ci-dessus, je distingue 3 types de plateformes collaboratives :
  • SKP Social Knowledge Platform
  • RSE Réseau Social d'Entreprise
  • SBP Social Business Platform
En voici une description et une définition rapides.

SKP - Social Knowledge Platform

Ces solutions partent de la ressource (documents, vidéos, photos, connaissances) et la partagent ensuite aux personnes ou groupes concernés.

RSE - Réseau Social d'Entreprise

Ces solutions s'appuient en premier sur les acteurs de la plateforme. Ces derniers partagent des ressources (documents, vidéos, photos, connaissances) aux autres acteurs et groupes concernés.

SBP - Social Business Platform

Comme les RSE, ces solutions s'appuient en premier sur les acteurs de la plateforme. Ces derniers partagent des ressources (documents, vidéos, photos, connaissances) aux autres acteurs et groupes concernés.

En revanche, il est possible de coupler les usages collaboratifs à des processus métiers. La solution permet donc de mesurer la performance individuelle et collective des acteurs qui interviennent tout au long du processus.

Certains acteurs ont déjà intégré cette tendance forte. En revanche avant de vous présenter ces nouveaux acteurs, je vais vous illustrer les usages collaboratifs qui couvrent les besoins de socialisation des plateformes collaboratives.

Les usages collaboratifs de base

Ce sont les usages indispensables au démarrage d’une organisation collaborative.

La fonction recherche

C’est un usage indispensable pour retrouver les éléments crées par les membres de la communauté.

La plupart des plateformes collaboratives intègrent un moteur de recherche standard.

La mise en place de moteur de recherche sémantique sera bientôt indispensable pour augmenter les pertinences des recherches au regard des informations stockées dans une plateforme.

Profil

C'est l'annuaire enrichi, il permet de cartographier des dimensions qui peuvent faciliter la recherche de connaissances, de compétences, de retours d'expériences très utiles pour constituer des groupes de travail.

Toutes ces dimensions sont répertoriées dans la cartographie cognitive.

Groupes

C'est l'espace dans lequel vous partagez avec vos collègues, vos partenaires ou votre manager. Trois types de groupes existent en général dans les plateformes collaboratives :
  • public, un groupe ouvert où tout le monde peut adhérer librement
  • privé, un groupe ou seul les personnes invitées par le propriétaire peuvent contribuer.
  • secret, un groupe accessible sur invitation également mais visible seulement des personnes qui le composent.
Les groupes sont très utiles pour assigner des objectifs de mise à jour des savoirs à une équipe dédiée.

Les groupes favorisent la constitution d’équipes les plus adaptées pour répondre aux objectifs à atteindre; le groupe facilite le travail en mode projet agile.

Les Fils de Discussions

Un usage collaboratif très important; il permet de dialoguer sur un élément partagé dans un groupe. Il permet entre autre de matérialiser l'historique des échanges et de favoriser la montée en compétences d'un nouvel acteur qui serait rattaché au groupe ou à l'échange concerné.

C’est souvent au sein de ces échanges que les connaissances essentielles se cachent

l’Agenda

Il permet de planifier des RDV, des réunions, des évènements.
Cet usage permet de centraliser les éléments qui serviront de supports pour les rencontres physiques ou virtuelles. 

Il allège considérablement les messageries de chacun des participants.

Les Fichiers

C’est l’espace de partage de fichiers de tous types (office, images, videos, etc…) entre tous les collaborateurs.

Ce sont les supports qui enrichissent les échanges et les interactions entre les membres.

Les Favoris

Ils permettent de partager des liens vers des ressources internes ou externes à l'espace collaboratif avec les autres collaborateurs.

Ce sont les liens porteurs de sens qui enrichissent les échanges et les interactions entre les membres de la communauté ou du groupe.

Les Annonces

Elles communiquent une information importante à l'ensemble des collaborateurs. Elle apparaissent souvent dans un bandeau spécial ou dans un post particulier. Aucune action n'est généralement possible pour les abonné(e)s sur ce type de message.

Cet usage évite l’envoi de courriels en masse.

Le Chat

Il permet de dialoguer en direct avec les collaborateurs connectés. Cet usage favorise l’interactivité entre les collaborateurs en ligne.

En situation de mobilité, vous savez si votre collègue est présent et vous pouvez le solliciter en direct.

La Cartographie

Elle procure une représentation géographique des recherches effectuées sur l’ensemble des usages collaboratifs mis à disposition tels que : informations présentes sur le profil, échanges sur un sujet précis, documents, images, vidéos postés sur la plateforme etc.

J’aimerai que les éditeurs de plateformes collaboratives intègrent également une vision social-graphe dans leur solution respective.

Les usages collaboratifs type gestion de projet

Ils participent à la création collective et collaborative des missions que doivent accomplir les membres de la communauté ou du groupe concerné.

Le Wiki

Il permet de réaliser une production (article, dossier, cahier des charges, commandes, contrats, etc.. ) à plusieurs collaborateurs de manière synchrone et asynchrone. Il conserve les différentes modifications et leurs auteurs.

Cet usage est très utile pour formaliser des éléments en commun plus rapidement. Les commentaires associés fournissent un historique de la création collective facilement compréhensible par un nouveau contributeur.
C’est un usage plus efficace et productif que l’échange de document, de tableau ou d’une présentation par courriel. Une seule version du livrable est mise à disposition des collaborateurs. La consolidation des mises à jour est immédiate et la validation est plus rapide et aisée.

Les Enquêtes/Sondages

Ils permettent de voter en ligne sur une proposition faite pour réaliser un objectif, répondre à une question à choix multiples, etc..
le gain de temps est facilement mesurable si vous comparez avec un sondage envoyé par courriel à un groupe de personnes. Les réponses sont partagées instantanément, le résultat est visible par l'ensemble des collaborateurs sans avoir la nécessité de les prévenir par courriel.

Les Tâches

Un usage de type Scrumboard pour assigner et suivre l’avancement des tâches assignées aux collaborateurs.

Pour assurer les missions de la communauté ou du groupe, il faut que les objectifs individuels et collectifs soient clairement définis et assignés.

La Vidéo-Conférence ou Webinar

Cet usage est très pratique pour les groupes de travail répartis sur plusieurs sites géographiques.

Il est utilisé notamment pour animer des réunions, des comités de projet ou des échanges sur des sujets précis etc.
La vidéo sauvegardée permet d'avoir un historique des échanges.
Le chat et le Wiki, souvent liés à cet usage, garantissent l'historique des échanges écrits et annotés en ligne par les participants.
Le compte-rendu de réunion est quasiment fait à la fin de la vidéo-conférence.

Le Blog

Il est utilisé pour communiquer aux autres groupes l'avancement des travaux effectués par le groupe émetteur. 
Cet usage peut servir à capitaliser des retours d’expériences.

La communication, un autre point important dans le partage des connaissances; n’oubliez pas qu’une connaissance n’a de la valeur que si elle est partagée !!!

Les usages collaboratifs pour favoriser la communication

Ils permettent d’illustrer un sujet de réflexion, de favoriser la compréhension d’une idée ou d’une mission complexes.

Photos, Vidéos

Un usage très utile pour partager des photos ou des vidéos sur un sujet précis. Elles permettent d’illustrer les éléments qui concourent à la réalisation d’une oeuvre en commun; cet usage s’apparente à un mur d’images similaire à un tableau PINTEREST ou à chaîne vidéo similaire à un espace crée sur YOUTUBE, DAILYMOTION ou VIMÉO.

Imaginez-vous filmer une action spécifique et la commenter en direct. La capitalisation des connaissances en sera que plus explicite.
et comme le stipule l’expression populaire, une image vaut 1000 mots….

Les Formulaires

Un usage très utile pour formaliser des éléments à capitaliser entre les membres (Bases de données, Retour Expériences, Historique de suivi, Enquêtes, etc.)

Les usages pour innover

Ce sont les usages qui permettent aux membres de la communauté d’innover au quotidien en s’appuyant sur une veille structurée.

La veille

Cet usage permet de récupérer automatiquement les sources d’informations qui aliment les réflexions du groupe de travail ou de la communauté.
Des outils de curation comme SCOOP-IT ou IFTTT ou ZAPIER favorisent la remontée d’informations; en revanche un traitement manuel est à prévoir pour éliminer les sources inadaptées.

Le Laboratoire d’idées

Un usage qui permet d’échanger en direct des idées entre collègues et de voter en ligne pour promouvoir une idée.
Un usage très efficace pour repérer les bonnes pratiques à mettre en oeuvre.
Les usages collaboratifs pour favoriser la socialisation
Ils apportent un côté ludique à la plateforme et favorisent les changements de postures et de comportements nécessaires pour que les collaborateurs s’approprient une culture collaborative.

Jobinar - CV

Ces 2 usages favorisent la mobilité interne au sein des grandes communautés; ils enrichissent le profil, l’usage que vous avons décrit un peu plus haut.

Co-Voiturage

Un usage pour faciliter les déplacements des membres de la communauté.
Il peut être interfacé avec des services externes comme la SNCF, BLABLACAR, etc..

Le Bon Coin

Il s’agit de mettre à disposition des membres un espace pour troquer, les lieux de villégiatures, les meubles, les voitures, et tout objet dont un membre souhaite se débarrasser.
Lorsque cet usage est déployé dans une organisation, il illustre la maturité des décideurs à laisser un espace de liberté aux collaborateurs.
Il favorise les comportements collaboratifs qui pourront par analogie et mimétisme être mis en oeuvre dans les missions professionnelles assignées aux membres de la communauté.

Comme, vous pouvez le constater, un usage essentiel manque à l'appel. Un usage qui permettrait de coupler chaque étape d'un processus métier aux usages décrits précédemment.

C'est ce que j'ai découvert dans les plateformes que je vais vous décrire.

La plateforme AXISCOPE



AXISCOPE est un acteur français des plateformes collaboratives. Cette entreprise a dès le début de sa conception intégré la dimension métier dans sa solution de socialisation.

Sur les 24 usages collaboratifs décrits précédemment, à ce jour
AXISCOPE en adresse 19 :
  • Moteur de recherche
  • Profil Annuaire
  • Groupes
  • Fils de discussions
  • Agenda
  • Fichiers
  • Favoris
  • Annonces
  • Chat
  • Sondages
  • Wiki
  • Webinar
  • Blog
  • Photos, vidéos
  • Formulaires
  • Veille : Intégration manuelle de Flux RSS
  • Laboratoire d’idées
Les usages manquants à l'appel sont en cours de développement :
  • La cartographie
  • Les tâches
  • Le bon Coin
  • CV et Jobinar
  • Co-Voiturage
En revanche, il intègre l'usage PROCESSUS qui permet aux directions métiers de coupler et de socialiser les objectifs business.

Comme exemple, j'ai pu découvrir les solutions mises en œuvre pour des services achats dans la gestion les appels d'offres.

Le premier axe de progrès constaté est double :
  • Le processus apporte les dimensions sociales qui optimisent les interactions et le partage des connaissances entre les différentes parties prenantes du processus (acheteurs, fournisseurs, managers, juristes, etc.).
  • le processus permet de réduire les temps pour conclure un appel d'offre
Le second axe de progrès est lié aux performances attendues dans un processus de ce type :
  • mesurer la performance individuelle et collective des acheteurs
  • mesurer la performance et la qualité des réponses des fournisseurs
La plateforme constitue, alors une base de connaissances métiers que les acteurs peuvent optimiser au fur et à mesure des différentes expériences.

D'autres solutions métiers, comme la mise en œuvre projets de transformation digitale sont en cours; elles optimisent les relations et les échanges entre MOA et MOE.
J'illustrerai ce point dans un prochain article !

La plateforme INNO'T



Je vous propose maintenant de découvrir la solution INNO’T.

La plateforme INNO'T est la première solution française d'innovation de rupture dans le domaine du conseil en numérique (#consultech).

Elle favorise la mise en relation et l'accès aux meilleurs conseils d'experts mondiaux sélectionnés sur le volet dans tous les domaines (IT, RH, MANAGEMENT, RECOUVREMENT, BIG DATA, TRANSFORMATION DIGITALE, etc.).

Quelque soit votre fonction dans un des domaines précités, la plateforme permet d'échanger avec vos pairs, de participer à des groupes de discussion, d'accéder à des ressources pertinentes.

Les experts métiers sont évalués par les organisations sur :
  • la qualité et la régularité de leurs contributions
  • la qualité des offres de services commandées en ligne.

Les avantages d'INNO'T

La plateforme concentre des informations à haute valeur ajoutée, des experts des cinq continents y contribuent quotidiennement; la plateforme apporte aux organisations les moyens d'obtenir des conseils gratuits et payants en ligne et au moment le plus approprié pour répondre à leurs besoins.

La richesse des échanges au sein des groupes de discussions accroît considérablement la possibilité de :
  • constituer un référentiel solide sur des sujets divers (Parité, Agilité, Blockchain, Big Data, innovation de rupture, entreprise libérée, autonomisation des collaborateurs, etc.)
  • répondre à des questions complexes (Transformation digitale, Migrer sa production sur le cloud, Manager des équipes multi-culturelles, etc.)
  • constituer des équipes pluridisciplinaires pour étudier et répondre à des besoins précis (IT, RH, Finance, etc..)
Par ailleurs, les retours d'expériences partagés au sein de la communauté mettent en perspective les leviers et freins à lever pour mener à bien des missions similaires.
Ces bonnes pratiques constituent un guide facilement adaptable au contexte particulier des organisations présentes sur la plateforme.


La plateforme INNO'T abrite les acteurs et les connaissances essentielles pour répondre efficacement aux besoins des organisations. Elle apporte des conseils et des services en ligne et à la demande.

Les circuits de réflexions et de décisions sont considérablement réduits. Ils apportent la réactivité, la souplesse et la spontanéité nécessaires à l'économie de la relation et de la contribution dans laquelle nous évoluons aujourd'hui.

Cette solution est très différente des autres plateformes d'intermédiation de rupture. Les fondateurs veulent partager en toute transparence la valeur générée sur la plateforme avec toutes les parties prenantes.

La plateforme n'a pas vocation à paupériser les experts où à vampiriser les organisations.INNO'T une plateforme sociale transparente, équitable et loyale.

Je vous invite à découvrir cette première dans le monde du consulting, vous pouvez avoir un aperçu de la plateforme en mode visiteur en cliquant sur le lien : Visitez la plateforme INNO'T


NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Café des Connaissances du 27 Avril 2016
25 avr. 2016

L'organisation agile de votre projet innovant



Vous êtes invité(e) à participer à 
l'événement international 
francophone, 


le Café-des-connaissances en ligne  

Venez expérimenter cette nouvelle série très stimulante avec le nouveau thème !!

Pour plus d'infos: http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL

Thème prise 1 - 

L'Organisation et les équipes Agiles à mettre en place pour lancer un projet d'innovation participative.

RDV le Mercredi 27 Avril 2016

  • Montréal, Québec, Ottawa, Gatineau, New York: 12h10
  • Vancouver : 9h10
  • Winnipeg: 11h10
  • Port-au-Prince: 12h10
  • Moncton, Halifax: 13h10
  • Bamako, Dakar, Ouagadougou: 17h10
  • Alger, Tunis, Yaoundé, Paris, Bruxelles, Genève, Rome: 18h10

Invitez un(e) ami(e), c'est l'fun!

Vous allez recevoir un code d'invitation suite à votre inscription au cours et au Café-des-connaissances, qui vous permettra de vous créer un compte sur le WebIDEApro, l'espace virtuel de collaboration de KM-GC-MONTREAL, et de participer au Café-des-connaissances pour échanger et co-créer des idées, infos et connaissances. 


N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et questions.

Dr Joël Muzard
http://www.a-i-a.com/KM-GC-MONTREAL
skype= joel.muzard 


Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Les sujets traités au Co-Lab 2016
21 avr. 2016

Résultat du sondage

Nous tenions à vous remercier pour votre participation au sondage qui détermine les sujets que vous souhaitez que nous abordions.

Les urnes ont parlé 

Le 08 juin 2016

Le 8 juin 2016 à Paris  de 18hr à 20hr  (Heure de Paris)
Lieu : Via Internet : Connexion à partir de sa propre ligne internet (chez soi ou au bureau)

  • Thème 1 : Comment construire une culture de collaboration
  • Thème 2 : Apprendre à utiliser les technologies numériques pour réinventer le travail

Le 15 Juin 2016

le 15 Juin 2016 à Montréal de 12hr à 14hr (Heure de Montréal)
Lieu : XEROX, 1400 de Maisonneuve, 9e Etage, Place Alexis Nihon

– Connexion à partir de sa propre ligne internet (chez soi ou au bureau)
le 15 Juin 2016 à Paris de 18hr à 20hr (Heure de Paris)
Lieu: La Cordée à Paris : 61 rue Traversière 75012 Paris Secteur Gare de Lyon

La Cordée Gare de Lyon est facilement accessible via les lignes de métro 1, 8 et 14 (Ledru-Rollin ou Gare de Lyon) et bien entendu la gare SNCF de Paris Gare de Lyon !
  • Thème 3 : Comment construire une culture d’Innovation
  • Thème 4 : Développer les habiletés organisationnelles du design thinking ou via l’approche DKCP (Définir Knowledge Concept Proposition)

Inscrivez-vous dès ce soir

Pour vous inscrire à l'un ou aux deux évènements cliquez sur le lien suivant : Je souhaite participer

Au plaisir d'échanger avec vous....

Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article
Salon Intranet 2016 : Les tendances perçues
11 avr. 2016

Cette année, je suis allé au salon en sélectionnant les conférences pour y récolter les tendances à venir et des retours d'expériences clients.


J'ai le plaisir de partager les notes que j'ai prises en direct au cours des 4 conférences auxquelles j'ai assisté.

Conférence: Développer et généraliser les usages collaboratifs


Voici les points essentiels que j'ai retenus :
  • La formation à la solution n'est pas suffisante, un accompagnement est obligatoire pour assurer l'appropriation des usages
  • la solution utilisée doit être accessible en situation de mobilité
  • il faut initier des projets pilotes avec des équipes aux compétences diversifiées
En revanche aucun des acteurs n'a illustré comment il avait sélectionné les usages et les projets pilotes.

Conférence: Les RSE nouvelle génération


Lors de cette conférence, les 2 tendances essentielles qu'il faut retenir et suivre sont :
  • le couplage des applications et des processus existants à la solution collaborative
  • l'intégration de l'intelligence artificielle aux usages collaboratifs
En ce qui concerne la première tendance, je pense que les plateformes collaboratives vont devoir de plus en plus intégrer des processus métiers distincts. Les plateformes collaboratives généralistes vont devoir enrichir leur offre rapidement.
De nouveaux acteurs, comme AXISCOPE ou INNO’T, proposent dès à présent des plateformes collaboratives dédiées à un secteur d'activité ou à un métier.
Pour la seconde tendance, je vous invite à lire l'article que j'ai déjà rédigé à ce sujet.

Conférence: Partagez et capitalisez vos connaissances


Les plateformes sont un support utile à la capitalisation et aux transferts des savoirs. En revanche, il faut mettre en place au préalable une culture du partage des savoirs avec les collaborateurs concernés.
Ce dernier point est à mon avis essentiel et incontournable avant de sélectionner une plateforme collaborative.
Je vous invite à accompagner vos collaborateurs à s'approprier les postures et les comportements collaboratifs dès le début de votre projet.

Ce sont les hommes qui décident ou pas de devenir collaboratif, les outils ne sont que le support à cette collaboration !!!

Conférence: Retour d'expérience SOLVAY


Lors de cette conference, j'ai vraiment apprécié qu'un acteur illustre une démarche de mise en œuvre d'usages collaboratifs qui aillent jusqu'à la mesure de l'appropriation.
C'est bien la première fois que je repère un acteur du marché qui intègre enfin une vision holistique similaire à celle que je défends depuis longtemps et que vous pouvez vous approprier en lisant mon ouvrage.

Pour conclure

Ce millésime m'a permis de mesurer une maturité de plus en importante des fournisseurs et des utilisateurs des plateformes collaboratives.

L'intégration des processus métiers et de l'intelligence artificielle marquent un tournant sur ce marché. L'utilisation des plateformes en situation de mobilité devient prépondérante, l'ergonomie des solutions doit être conçue pour les smartphones ou les tablettes en priorité voir exclusivement dans ce mode.

J'ai hâte de voir comment les acteurs du marché vont adapter leurs offres pour coller à ces tendances !!!

Pour télécharger les cartes mentales, cliquez sur les liens ci-dessous :

NB : Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.
Pascal Bernardon Vos Connaissances et Votre Savoir-Faire : Un Capital à Valoriser www.gestion-des-connaissances.com
See article